top of page

Gâteau, maths, lecture et Magie !

Dernière mise à jour : 8 déc. 2023

Voilà un fameux ingrédient: l'émerveillement. Dans la vie comme dans l'instruction des enfants, l'émerveillement semble indispensable à l'épanouissement et au bonheur. Imaginer des contextes, des expériences pour l'invoquer peut sembler difficile, mais c'est sans compter sur cette fameuse ressource qu'est le livre. En effet, nous gardons tous le souvenir d'une illustration incroyable d'un de nos albums jeunesse, un récit formidable qui a été un déclic, un détail en bas à droite d'une page cartonnée qui s'est cristallisé dans notre oeil... Le livre est définitivement une source potentielle d'émerveillement lorsque l'on est enfant (et même adulte).


Pour mon anniversaire, avec mes neveux, Swann et Lou, j'ai voulu leur faire un cadeau de cette trempe. Me faire un cadeau, par la même occasion.

Oui, car l'émerveillement, en plus d'être délicieux, est abondant ! Il se propage à tous ! Pourquoi s'en priver ?!

Swann et Lou ont, chez eux, des centaines de livres mais un de leurs préférés (celui avec lequel on ressent toujours le même plaisir délectable en le regardant) est "Joyeux anniversaire" de Chihiro Nakagawa et Junji Kozose. Il faut dire qu'il y a de quoi être émerveillé, imaginez une peuplade de petits ouvriers miniatures qui se regroupent pour fabriquer un grand gâteau d'anniversaire à l'aide de leurs engins de chantier ! La grue porte les œufs, la pelleteuse transporte la farine, tandis qu'un camion muni d'un gros tuyau déverse la pâte dans le moule à gâteau...

Pour mes fans d'engins de 3 et 4 ans, c'est un ouvrage incroyable !


Et pourquoi ne pas extraire des pages du livre cette magie pour la transposer dans la vraie vie ! J'ai donc proposé à Swann et Lou un "atelier cuisine" pas comme les autres : créer mon gâteau d'anniversaire, à la façon de leur livre préféré !

Ils sont donc arrivés à la maison avec deux grosses caisses de leurs plus beaux moyens de transports, rutilants, propres et prêts pour cette folle après-midi. Nous avons commencé par regarder, à nouveau, leur livre chéri puis j'ai disposé sur la table tous les ingrédients pour pâtisser, pendant qu' eux, alignaient leur collection d'objets roulants tout autour.


J'ai commencé à lire la recette.

Etape par étape, ils transposaient le récit à la réalité. En effet, il fallait composer car ils ne possédait pas toutes les grues et accessoires exacts du livre et la recette de notre gâteau différait un peu. Ils devaient donc écouter, réfléchir, imaginer et trouver des solutions adaptées.

Les compétences travaillées pendant ce genre d'atelier sont plus nombreuses et variées que ce qu'on pourrait penser de prime abord.


Captivés du début à la fin, ils m'ont captivé moi. Par la puissance de leur concentration, de leur application, tout comme par de la force de leur implication. J'étais encore une fois témoin du pouvoir du jeu, de l'imagination, de la créativité...

En tant qu'artiste, c'est un plaisir que d'imaginer et de donner vie à ce genre d'expérience. C'est stimulant et inspirant. C'est facile.

Et pour que la petite flamme de nos enfants ne s'éteigne pas. Qu'elle devienne même ardente.

------------------------------------------

*Nos moments d'apprentissage sont réalisés dans une relation et une éducation à hauteur d'enfant (voir l'auteure Marion Cuerq), dans le respect des rythmes de l'enfant et sans ambiance coercitive ou violences éducatives ordinaires. Ce sont les ingrédients indispensables à l'émergence de cette magie des apprentissages autonomes, libres, actifs, alternatifs et de ces bénéfices pour l'enfant.


Si vous avez vibré avec cet article, partagez-le sur les réseaux ! C'est un des moyens de faire connaître et de propager cette pédagogie. Merci


86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page