top of page

Créer une Murder Party

Chez nous, "l'instruction en famille" est souvent prise au sens propre : jardinage avec mamie, montage-vidéo avec tonton, musée avec tata, maquette et architecture avec l'amie de l'autre tonton…

Quand Lili-Rose a eu l’idée d’organiser une Murder Party pour son anniversaire , tout le monde s’est montré partant pour participer.

Ce projet a été préparé tout au long de l'année. Nous y travaillions avec Lili-Rose et ma sœur ponctuellement, une ou deux fois par mois.

La première séance, c'était le brainstorming. Immédiatement, il semblait qu'un lieu était tout désigné : la maison de ma sœur, digne d’un Agatha Christie avec sa toiture pointue et ces deux étages, elle était parfaite.


Nous sommes ensuite parties du nom du village où elle se trouve pour développer l’histoire de la Comtesse d’une grande famille locale, retrouvée assassinée. Nous voulions inscrire le scénario dans l’histoire du village alors nous faisons souvent allusion à l’église toute proche, au lavoir... et à d'autres lieux emblématiques qui seraient à visiter pendant l'enquête.


Notre passion, à toutes les trois, pour la littérature policière, nous a bien sur beaucoup aidé à l’élaboration de l’intrigue. Au fil des semaines, le scénario s'affinait...


En parallèle, Lili-Rose avait pris en charge l'élaboration du caractère de chacun des personnages-suspects joués par les membres de notre famille et de rédiger une fiche à chacun afin de s'imprégner du rôle qui les attendait.


La liste des suspects était:

- L'Père Poireau (le grand-père de Lili-Rose ), jardinier solitaire...

- M Tango ( tonton n°1 ), le jeune professeur de danse aux luxueuses montres...

- Monsieur Risotto ( papa ), le chef cuisto au hachoir énervé...

- Dolly Prane ( mamie ), gentille infirmière aux grandes seringues...

- Lili-Rosa de Burelles ( Lili-Rose ), la fille adoptive de la Comtesse, véritable petite peste...

- M et Mme Plumeau ( tata et tonton n°2 ), majordome et servante, le couple diabolique

- Toujours accompagnés de la peut-être-pas-si-souillon que ça, Claudine ( la petite amie de tonton1 )...


Il fallait aussi leur trouver les tenues, farfouiller dans les armoires, récupérer, trouver des accessoires, créer de faux indices, être raccord avec l'époque et éviter les anachronismes… Essayer.


La multitude de choses à prévoir nous dépassait un peu et ce fût un sacré travail d'organisation.


Le grand jour approchait, Lili-Rose élaborait les invitations pour ses camarades-enquêteurs. Quel plaisir d'y filer la métaphore, d’imaginer chacun dans un des personnage du Cluedo et de leur indiquer leurs traits de caractères: Arthur serait le Colonel Moutarde, Loula : Melle Rose, Paul : le professeur Violet etc… On avait hâte de voir quels costumes ils choisiraient pour coller à leur personnage.


Le jour J, j’étais l’enquêteur en chef : Inspecteur Dorozze, chargé de mener la petite troupe d’enquêteurs à travers le village et les pièces de la maison. Et de tenter d’éviter… les débordements... « La Comtesse prenait t-elle de la drogue ? » a demandé Jules/le professeur Violet à un des suspects ! Nous ne pouvions prévoir les réflexions des petits enquêteurs et c'est ce qui était très drôle ! Cela demandait une certaine part d’improvisation dans le jeu des suspects.




Lili-Rose qui jouait un suspect a dû apprendre la réplique par coeur et vaincre son trac.



Après avoir arpenté toutes les pièces de la maison, du cabanon de jardin au grenier, il était temps de conclure par « la grande résolution ». Dans le salon bien entendu, avec les enquêteurs et les suspects réunis !


Les enfants-enquêteurs, après s'être concerté un moment à l'écart, livraient leur analyse et proposait coupable et mobile.


Ils ne sont pas passés loin mais... ils avaient omis un élément très compromettant: le petit morceau d’emballage de chocolat traînant dans les affaires de l’infirmière Dolly Prane dans la salle de bain...

... ou encore la ressemblance frappante sur le grand portrait de l'entrée entre la Comtesse et l’infirmière. Un lien familial unissait donc ces deux personnages.. le mobile était comme souvent… l’héritage !


La journée s’est finie autour d’un bon gâteau en forme de … plateau de Cluedo bien sur !








23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page