top of page

Attendre Pâques

Chaque année, la fête de Pâques revient et chaque année, à cette période, Lili-Rose et moi ressentons avec puissance l'énergie nouvelle qui émane de la nature très présente autour de nous. Alors, nous nous y mettons aussi ! Nous nous plongeons dans les préparatifs de Pâques de toute notre créativité: bricolages, cuisine, couture... tout en nous documentant avidement sur les origines de la fête.

Notre ode au Printemps !



Apprendre de tous sujets, et sur Pâques pourquoi pas ?!

Cette année, j'ai préparé un endroit qui regroupe une multitude de ressources sur le thème de Pâques et invite à l'étude et à la création. Nous y venons pour peindre un œuf, bouquiner, écrire dans le carnet des célébrations, traduire un nouveau livre... S'attabler là, ensemble ou séparément est un délice. Entourées de savoirs et de matériaux, les entreprises et les idées peuvent émerger. La rêverie et la concentration aussi.



Pour nous, il n'y a pas de "sous sujet". Tout peut être matière à l'étude (et nous insérons fièrement cela dans le dossier pédagogique destiné à l'inspecteur pour nos contrôles en ief). Voilà donc plusieurs années que nous nous documentons sur les origines de la fête de Pâques, nous sommes même allées plusieurs fois en Alsace (j'en fais le récit ici) pour enquêter. Et malgré tous ces moments, chaque année, nous découvrons de nouvelles informations, en comprenons mieux d'autres.


C'est qu'apprendre se fait aussi dans le temps long.

Appréhender dans sa globalité un sujet ne peut se faire en une seule fois.

Il faut, entre temps, vivre des expériences, s'intéresser à d'autres thèmes... pour mieux y revenir, faire des recoupements et comprendre le fameux sujet, intimement.



Par exemple, en septembre dernier, nous avons étudié l'Empire romain, notamment, la grande révolte juive contre les romains et la répression qui s'en suit. La semaine dernière, lorsque nous avons lu le livre L'année en fêtes sur le dimanche des Rameaux, il était question de Jésus qui entrait dans Jérusalem accueilli par les habitants brandissant des palmes avec joie. Ils pensaient que Jésus allait devenir leur roi et allait les libérer de l'occupation romaine. Dans la tête de Lili-Rose, les deux récits s'entrechoquèrent, s'en suivit une discussion animée et passionnante. Religion et Histoire sont si intimement liés.


Pour aller plus loin et écouter le récit plus précis et "tiré du texte" de cette entrée triomphale de Jésus , Lili-Rose s'est rendue dimanche dernier à la messe des Rameaux.

L'expérience alliée à la curiosité et à la joie voilà le savant mélange...




Nos activités cette année (les nouvelles et les anciennes qu'on refait avec bonheur)

La cuisine


Pâques nous réunit notamment autour de la cuisine et de la pâtisserie. Cette année, j'ai proposé à mes neveux, Swann et Lou, de faire un Lamala (gâteau alsacien en génoise en forme d'agneau). La forme et le fonctionnement du moule ont fasciné mes neveux ! Mais pas que... car finalement, tout le monde était autour de la table à l'heure du démoulage... qui a été chaotique... sans compter Lou qui ne voulait pas qu'on coupe la tête de l'animal pour le manger !




Les livres

Chaque année, Lili-Rose et moi tentons de trouver un ou deux nouveaux beaux-livres sur le thème de Pâques ou du printemps pour agrémenter notre collection. A tale for Easter de Tasha Tudor nous a comblé (en anglais). Un charmant texte décrit l'attente du jour de Pâques. Ici pas de chasse aux œufs mais un doux rêve... Je me suis plu à le traduire pour le lire à Swann et Lou, tandis que Lili-Rose l'a dévoré tel que.


Nos livres préférés sur Pâques et le printemps

Peindre des œufs

Bien entendu, nous avons décoré la maison. Quel plaisir de ressortir les décors que nous avions peints l'année dernière mais aussi de colorer les nouveaux œufs qui orneront nos arbres de Pâques (Lili-Rose a voulu en faire un dans sa chambre).



Concevoir une table de fête

Imaginer la table du déjeuner en famille du dimanche de Pâques est notre plaisir ultime ! Cette année, c'est Lili-Rose qui a débusqué dans une recyclerie une jolie nappe rétro fleurie qui sera notre pièce maîtresse. Nous avons décidé de peindre des œufs du même motif, ils seront parfaits pour décorer les branches fleuries de notre bouquet central.

La veille de Pâques, tôt le matin, nous irons cueillir des coucous et recueillir de la mousse bien verte, avant d'installer l'ensemble et voir notre projet... prendre vie !


Peindre un motif sur des œufs en terre / Imaginer ensemble, chaque année, une jolie table

Fleurir le quotidien

Les perce-neige ont ouvert la voie... Voici maintenant qu'apparaissent jonquilles, tulipes, muscaris, jacinthes, primevères... Toutes les deux, nous adorons faire entrer le jardin et la nature dans la maison. Lili-Rose a toujours un petit bouquet sur son bureau et quelques pots sur le rebord de la fenêtre de sa chambre. De mon côté j'aime fleurir la cuisine.

Bien entendu, notre couronne de célébration s'est parée pour l'occasion ! De toutes les jonquilles qui s'offrent à profusion dans notre jardin. Cet anneau décore la table de la pièce à vivre, là où nous mangeons et travaillons aussi. Un bonheur de l'avoir si souvent sous les yeux.



Concevoir cette couronne printanière a aussi été l'occasion pour nous de refaire des bougies. Mais cette fois-ci, dans une coquille d'œuf !

Si simple et si beau.



Une autre façon de décliner l'ambiance, nous n'hésitons pas à exposer tout ce qui est fleuri, foulards et tabliers s'affichent sur les patères, une jolie robe reste là, accrochée sur le côté de l'armoire. Je sors le linge de maison, torchons, chemin de table...

Toute la maison vibre de ce gai renouveau.


Renouer et créer avec la nature

Se balader parmi les pruniers sauvages et autres haies fleuries fait aussi partie des joies de cette période. Nous pouvons alors ressortir nos carnets de croquis et s'installer pour dessiner sur le vif.



Et même si il y a encore beaucoup de jours pluvieux, la nature en éveil reste omniprésente. La semaine dernière nous avons fait un "jardin de Pâques" miniature avec Swann et Lou, pour mettre dans leur chambre. Une caissette, un chemin de cailloux, un petit bol d'eau pour faire une mare, une plante, quelques œufs et un cabanon coupé rapidement dans du balsa... ils étaient heureux comme des rois !



Hier, après leur avoir lu le livre pour enfants L'histoire du lièvre de Pâques (sur la photo plus haut), je leur propose de créer un nid pour l'éventuel lièvre de Pâques qui passerait par là... Ils auront pour mission de le déposer dans le jardin de mamie (là où se déroulera notre dimanche de Pâques). Qui sait si il y aura des œufs dedans dimanche... ?!

Cette tradition est encore présente en Alsace, même si elle date d'il y a bien longtemps.



De mon côté, mon travail artistique est aussi influencé par la période. J'ai débuté une série de dessins des fleurs du moment, où le traitement de la couleur et l'arabesque donnent rythme et énergie. Ils seront exposés en septembre 2024 au Musée Matisse Nord pour la grande réouverture.



Enfin, comme les lapins sont un peu partout autour de nous... J'ai eu envie de me plonger dans la vie et l'œuvre de Beatrix Potter. N'ayant jamais rien lu de Pierre le lapin, et ayant deux neveux friands de nouvelles lectures, je me suis bien rattrapée ! J'ai découvert les merveilleuses illustrations de cette femme et son parcours d'autodidacte est un beau témoignage pour nous autres qui vivons sans école.



Voilà de quoi sont faits nos préludes de Pâques: partage, joie, nature...

La fête est déjà belle !



Joyeuses Pâques à tous !


-----

Ressources

Outils pédagogiques:


Livres:

A tale for Easter de Tasha Tudor

Pâques en Alsace de Gérard Leser

...voir sur les photos...


Matériel:





170 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page